Louis Edouard Lejeune
  Son nom ressemble à celui d’un peintre flamand… mais c’est un joaillier.
Du peintre, Louis Edouard Le Jeune a le sens des couleurs caressées par la lumière. Passionné par les nuances insolites des pierres qu’il achète à l’unité pour sertir des pièces uniques, il n’écoute que ses coups de cœur.

Enfant déjà, il observait les gestes précis des ébénistes, peintres ou forgerons dont le sens inné du beau transformait une matière brute en trésor. Ces souvenirs ont marqué l’enfant, devenu ingénieur, mais qui se laissera guider par son instinct d’artiste. Apprivoiser les métaux, observer les pierres, avoir le sens des proportions justes et flatteuses, voilà pour l’ingénieur.

Mais travailler la monture en finesse pour que la pierre exprime tous ses feux, rendre le bijou souple comme un ruban, imaginer des formes fluides, cela s’appelle le talent. Le premier bijou sorti de ses mains ? Une bague à secret – encore une histoire d’ingénieur ! Le dernier ? Celui qu'il réserve à la prochaine cliente qui franchira le seuil de sa « Maison ».

Article de presse par Isabelle Hossenlop

 

INFORMATIONS |  JOAILLERIE |  COLLECTIONS  |  PORTRAIT  |  BOUTIQUE  |  CONTACT 

Joaillier Paris - Louis Edouard Le Jeune - Le parti pris de l'élégance

Village Royal : www.villageroyal.com